Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh

Defendre la cause amazigh et les droits du peuple berbere Autochton du nord afrique ... Tudert i Tmazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entretien avec Mme Fatima Agnaou : « La variation lexicale c

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thagrawla
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Entretien avec Mme Fatima Agnaou : « La variation lexicale c   Ven 27 Mai - 18:32

Entretien avec Mme Fatima Agnaou : « La variation lexicale constitue une source de richesse »

Mme Fatima Agnaou est professeur de l’enseignement supérieur. Elle est actuellement chercheur au Centre de la Recherche Didactique et des Programmes Pédagogiques. Elle fait partie de l’équipe chargée d’élaborer les manuels de l’enseignement de l’amazighe et s’active dans le domaine de l’alphabètisation des adultes.


--------------------------------------------------------------------------------

Entretien :

Vous faites partie de l’équipe qui a élaboré le manuel "tifawin a tamazighte n°2", êtes-vous satisfaite du résultat de vote travail ?

Si nous mesurons le chemin parcouru dans le domaine de l’enseignement de l’amazighe depuis Juin 2003, nous allons nous rendre compte que nous sommes passés d’une situation de manque total d’outils pédagogiques scolaires à une autre où les besoins sont satisfaits en manuels, en guide et en livrables parascolaires.

La réalisation de ces travaux a été rendue possible grâce à l’engagement et à la compétence d’une équipe dévouée. Je suis donc satisfaite du travail que nous avons accompli. Mais ma satisfaction sera encore plus grande si le travail accompli donne des résultats positifs sur le terrain, parvient aux destinataires, et si les professeurs sont formés correctement.

Comment procédez-vous pour juguler le poids de la variation, particulièrement la variation lexicale ?

La variation lexicale dans la langue amazighe ne doit pas être considérée comme un handicap dans l’élaboration des outils pédagogiques. Bien au contarire, elle constitue une source de richesse qui doit être sauvegardée et transmise aux jeunes générations.

Dans les textes de lecture, les variantes lexicales sont en général traitées comme des synonymes et dans certains cas nous attribuons une spécialisation sémantique aux variantes dans le but de combler des lacunes lexicales ou d’enrichir la stylistique et la pragmatique de la langue.

A quel(s) niveau(x) de la langue s’opère l’action de standardisation ?

La standardisation de la langue amazighe est une finalité de l’IRCAM. C’est un processus de longue haleine qui ne peut se réaliser que de manière progressive. L’enseignement de l’amazighe représente un levier de cette opération. Nous pouvons dire avec satisfaction que les premiers jalons de la standardisation de la la langue amazighe sont implantés, notamment par l’usage de la graphie standard tifinaghe-ircam, l’adoption de normes orthographiques, l’emploi d’un vocabulaire fondamental commun et la sensibilisation des apprenants aux variantes phonétiques, morphologiques et syntaxiques.

Comment traitez-vous la néologie ?

A l’IRCAM, le travail de l’aménagement linguistique est du ressort du CAL, avec lequel nous opérons de façon régulière et continue.

Dans le manuel adressé à l’élève, nous évitons, autant que faire se peut, d’introduire des néologismes. Par contre, nous les introduisons dans les guides déstinés aux professeurs pour dénommer des concepts pédagogiques et didactiques nécessaires et utiles.

Pourquoi l’approche communicative vous parait-elle la plus indiquée pour enseigner la langue amazighe ?

L’approche communicative constitue l’approche qui a été adoptée par le Ministère de l’Education Nationale dans l’enseignement-apprentissage des langues vivantes.

Pour permettre à l’apprenant un usage efficace de l’écrit et de l’oral, il s’impose en effet de développer ses capacités d’expression et de communication dans des situations variées. L’approche communicative permet à l’apprenant de maîtriser les notions et les fonctions suseptibles d’être mises en oeuvre dans des situations de communication réelles.

La compétence culturelle constitue aussi pour nous un objectif majeur dans l’enseignement de la langue amazighe. En effet, en plus des dialogues et des textes de lecture, nous avons introduit dans les manuels des contes, des comptines de devinettes et des proverbes dans le but de faire acquérir à l’apprenant des éléments de la culture amazighe traditionelle ainsi que les valeurs positives qu’elle véhicule.

Quel statut conférez-vous à l’amazighe au sein de l’institution éducative nationale ?

Un statut qui assigne à la langue amazighe la fonction de langue permettant de répondre aux besoins d’inculquer à l’enfant marocain des valeurs et des références culturelles qui facilitent son adhésion à la citoyenneté marocaine et son ancrage dans la communauté nationale.

Quels autres supports jugez-vous nécessaires pour accompagner l’opération d’enseignement de l’amazighe ?

A l’IRCAM, le CRDPP réalise non seulement des manuels scolaires mais aussi des supports didactiques pour appuyer l’enseignement de la langue amazighe, notamment des modules de formation des enseignants, des contes illustrés, des histoires illustrés, des cahiers de comptines, des cahiers de graphisme, des dictionnaires imagiers, des bandes dessinées, des dessins animés, des supports multimédias, des manuels pour apprendre l’amazighe aux adultes, des cassettes et des livrables déstinés aux analphabétes, sans oublier les projets sous contrat et la formation à distance.

En outre, nous intervenons avec le centre de l’aménagement linguistique (CAL) en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale dans la formation des inspecteurs et des enseignants chargés de l’enseignement l’amazighe.

Dans ce domaine, nous estimons nécessaire que soit dispensée une formation de base en langue, en pédagogie et en didactique de l’amazighe dans les centres de formation et dans les facultés pour avoir des enseignants spécialisés dans l’enseignement de l’amazighe.

Quelle exploitation peut-on faire des outils informatiques ?

Je pense que la mise à contribution des NTIC peut aider à un apprentissage de la langue amazighe qui soit riche, interactif, évolutif et attractif. Dans cette perspective, le centre des études informatiques collabore avec les centres concernés.

Etes-vous optimiste pour l’avenir ?

Oui, je suis résolument optimiste quant à l’avenir de l’enseignement de la langue amazighe dans notre pays parce que nous avons les moyens humains, financiers, techniques et logistiques pour réussir cette tâche. Les résultats auquels l’IRCAM est parvenu en si peu de temps montrent que la tâche est techniquement réalisable.

Cependant, il faut bien admettre que d’autres conditions sont nécessaires. Je suis convaicue que la concertation, la collaboration, et la coordination entre L’Education Nationale et l’IRCAM permettront d’assurer un avenir radieux à l’enseignement de la langue amazighe.

Votre dernier mot.

L’enseignement de la langue amazighe dans le cadre du système éducatif national constitue un levier essentiel du projet d’édification d’une société démocratique, developpée et moderniste.

Cependant, cet enseignement ne peut être viable, durable et performant que si tous les partenaires font preuve de conviction, de bonne volonté et d’engagement.

Propos recueillis par M. Moukhlis | LE MATIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.AMAZIGH.FORUMACTIF.COM
 
Entretien avec Mme Fatima Agnaou : « La variation lexicale c
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vive la banqueroute ! - Entretien avec Frédéric Lordon
» Entretien avec Michel Drac : Enjeux géopolitiques pour l'avenir
» BEPECASER 2011/2012 Admissibilité... SUJET ORAL !!!
» Entretien d'embauche abusif avec un notaire
» Notariat - Tout sur l'entretien d'embauche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh :: Tutlayt - Langue - Language-
Sauter vers: