Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh

Defendre la cause amazigh et les droits du peuple berbere Autochton du nord afrique ... Tudert i Tmazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une mosquée brûlée à Agadez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thagrawla
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Une mosquée brûlée à Agadez   Sam 21 Mai - 20:04



Selon l’Hebdomadaire Le Républicain (Niamey), de jeunes manifestants à Agadez ont brûlé une mosquée. En effet, selon le même journal, le 10 mai dernier près de 300 jeunes ont manifesté pour dénoncer l’attitude d’islamistes qui condamnent le Bianou. Le Bianou est une fête traditionnelle à Agadez, regroupant non seulement les populations berbères du Sud (Touaregs) mais aussi les Haoussa et les Djerma habitant Agadez. Lors de cette fête, la revendication identitaire touarègue tout comme la mise en valeur du corps sont mis en avant. Les festivités durent quatre jours.
Le Bianou est une sorte d’Amuger ou Takubelt [=rencontre] où les différentes tribus touarègues se retrouvent après une année de "séparation". Au rythme du tendé, c’est aussi l’occasion pour les femmes, vêtues traditionnellement, de choisir leurs futurs compagnons.

aujourd’hui c’est l’ensemble de la population d’Agadez, et notamment ses jeunes, qui réagit avec violence en brûlant la mosquée des islamistes de la ville. Les pompiers sont intervenus pour éteindre le feu et le marché de la ville est resté fermé tout comme l’axe routier menant à l’aéroport. Les autorités administratives nigériennes ont pris contact avec les représentants touaregs de l’Aïr pour qu’ils interviennent à travers les radios locales et appellent les populations au calme.

Cet acte n’est que l’expression de rejet d’un islamisme totalitaire qui vise à annihiler l’amazighité en Afrique du Nord, voir même son éradication pure et simple. La plus vieille mosquée de la ville et qui date du XVIème siècle n’a pas été touchée : les jeunes d’Agadez se sont attaqué à des islamistes qui ont osé les agresser en s’attaquant à l’une des expressions de leur culture et identité.
De nombreux pays arabes et islamiques ont tenté, dès les années 1980, d’infiltrer (voir armer) des populations touarègues, mais le véritable objectif était l’éradication des langue, culture et civilisation berbères.

Ces tentatives d’islamisation forcée de la société est un phénomène qui prend de l’ampleur en Afrique du Nord et qui vise systématiquement à la destruction des groupes et sociétés berbérophones avec toutes leurs valeurs.

Il faut espérer que le cri de ces jeunes touaregs d’Agadez soit pris en compte. Leur seul souhait est de pouvoir vivre pleinement et continuellement leur identité sans qu’une quelconque autorité étatique, religieuse, philosophique,... ne vienne s’imposer à eux. Ces jeunes veulent vivre... qu’on les laisse vivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.AMAZIGH.FORUMACTIF.COM
 
Une mosquée brûlée à Agadez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la mosquée detruite
» extension mosquée arabie saoudite
» la reconstruction de la mosquée DJOUMOUAA de guenzet
» La Mosquée bleue, un symbole de l’Islam.
» mosquée EL ATIK GUENZET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh :: Faits marquants-
Sauter vers: