Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh

Defendre la cause amazigh et les droits du peuple berbere Autochton du nord afrique ... Tudert i Tmazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 16 mai, deux ans après les attentats...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thagrawla
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: 16 mai, deux ans après les attentats...   Mar 17 Mai - 7:29

16 mai, deux ans après

Quelles idéologies sous-tendent la soif de destruction?

· Les mutations de la société en sont le terreau

· Les nouvelles formes d’exclusions sont les failles

· Les jeunes en sont l’instrument

L’horreur: 12 kamikazes font 33 victimes. Rappelez-vous, c’était ce 16 mai 2003 à Casablanca. Pourquoi ces actes barbares, menés au nom d’une religion et d’un Dieu?
Quels sont les processus de dissémination et leurs limites? Les spécialistes appellent cette recherche la «psychosociologie psychanalytique».
La pauvreté bien entendu, et c’est un fait établi, en est l’un des terreaux. Mais les formes d’exclusion nouvelles apparaissent dans la société marocaine. Une étude, encore inédite, menée par un groupe de chercheurs sur la pauvreté et l’exclusion, le montre bien. La pauvreté matérielle est devenue stigmatisante, «faisant du pauvre un être indigne». Celle-ci est occasionnée par la division sociale du travail, qui est un phénomène urbain.
L’exclusion est «la non-reconnaissance de l’individu par une société dans laquelle il ne lui est octroyé aucune place du fait qu’il n’a aucune utilité sociale», explique ce groupe de chercheurs. Mais la pauvreté n’est pas le seul facteur de l’exclusion, il y en a d’autres: l’analphabétisme et l’accroissement des inégalités, la santé, l’habitat, le handicap et le chômage.

· De la conscience collective à la conscience individuelle

Au Maroc, l’évolution de la société depuis l’indépendance montre qu’il y a une atomisation de la société avec des pertes de repères identitaires (que le monde rural est toujours en train de perdre de plus en plus brutalement).
Il y a donc une transformation de la structure familiale due à une urbanisation rapide. «La société moderne urbaine fait désormais référence à une conscience individuelle et non plus collective». Face à ces pertes de repères, l’une des conséquences est la marginalisation du rural dans la société urbaine et la «raréfaction des réseaux traditionnels de solidarité et du contrôle de groupe». C’est dans ces failles que se logent les mouvements extrémistes. L’historien Zeev Sternhell(1) l’a bien expliqué au sujet du fascisme: “Une idéologie de rupture comme le fascisme a besoin d’une marge de manœuvre sociologique pour devenir une force politique. Cette marge de manœuvre n’est produite que par une situation de crise économique, politique et morale”.

· Inventer un nouvel espace public

Le chercheur et professeur de sociologie algérien Lahouari Addi a également décortiqué ce phénomène pour son pays. Il a montré dans son livre “Les mutations de la société algérienne” (Editions La Découverte, 1999) comment “l’exode rural massif des années de l’après-indépendance, en provoquant l’éclatement des familles dans le nouvel espace urbain, a fait naître de profondes frustrations et de nouvelles aspirations”.
A savoir “l’effondrement des bases communautaires de la culture patriarcale et de son système de valeurs”. Celui-ci a poussé des millions de personnes à rechercher dans l’islamisme un “modèle de substitution à l’échelle de la société pour inventer un “nouvel espace public”. Mais nombre d’entre elles n’acceptent pas encore la conséquence principale d’une telle mutation: l’émancipation de la femme! “C’est cette contradiction qui est au cœur des violences actuelles et qui devra être un jour dépassée”.
Le Maroc se prévalait d’une exception à un certain moment pour dire qu’on ne pouvait pas transposer le phénomène algérien. Mais malheureusement il s’avère que les mêmes causes produisent les mêmes effets, sauf qu’en Algérie il n’y avait pas d’espace d’expression politique contrairement au Maroc. Et c’est peut-être pour cela qu’il n’y a eu “que “ des attentats au lieu de 10 ans de guerre civile.

--------------------------------------------------------------------------------


Le terreau humain de la barbarie



Les horreurs, un peuple aveuglé qui s’est soumis à un homme fou: beaucoup de ceux qui croyaient au «national-socialisme» se sont suicidés et ont tué leurs enfants.
Dans le film «la Chute» qui relate les dix derniers jours d’Hitler, le réalisateur montre comment la femme de Goebbels, à genoux, supplie Hitler, quelques secondes avant qu’il ne se suicide: «Qu’allons-nous devenir sans vous»? Puis elle empoisonne un à un ses six enfants avant de se donner la mort: «Aucune autre vie n’est possible».
L’historien Sternhell, quant à lui, remonte au XIXe siècle pour trouver les origines du succès du fascisme: mobiliser les esprits, concevoir la nation comme une famille (avec l’autorité refuge du père) et non comme une communauté d’individus et enfin une religiosité (christianisme dans le cas européen) sans Dieu. Pour le spécialiste Jean-Marie Brohm, dans son essai sur “la psychologie de masse du fascisme” c’est la relation sado-masochiste entre Hitler et la masse de la population allemande,”notamment la petite bourgeoisie humiliée, frustrée, revancharde et haineuse, en tant que terreau humain de la barbarie” qui est déterminante.
Selon la définition de l’historien suisse, Philippe Burrin spécialiste des totalitarismes, le fascisme est un phénomène politique et idéologique cherchant le rassemblement d’une communauté nationale soudée par des valeurs morales, une foi collective, un dévouement de chacun pouvant aller jusqu’au sacrifice, une structure hiérarchique forte se traduisant par le rejet d’éléments supposés allogènes et la toute puissance d’un chef absolu. Investie d’une mission, cette communauté doit en outre exprimer sa puissance par une politique agressive d’expansion.
Exactement la politique des “émirs” entourés de disciples et prônant le “djihad” (cf. nos nombreux articles, www.leconomiste.com). Tout ce qui n’est pas de leur idéologie est leur ennemi.



--------------------------------------------------------------------------------


La conquête



Si les nazis voulaient une Europe uniraciale, les islamistes veulent des nations unireligieuses.
«L’Europe finira par se rendre compte qu’elle souffre de sa culture matérialiste et se cherchera une solution de remplacement, une échappatoire, un canot de sauvetage; elle ne trouvera rien qui puisse la sauver si ce n’est le message de l’islam, le message du muezzin», dit un cheikh dans le cadre d’une émission «religieuse» sur la chaîne Al Jazeera cité par le chercheur spécialiste de l’islamisme Patrick Landau(*).
--------------------------------------------------------
(*) “Le Sabre et le Coran, Tariq Ramadan et les Frères musulmans à la conquête de l’Europe”, par Patrick Landau, Editions du Rocher 2005.
--------------------------------------------------------
Mouna KADIRI
-----------------------------------------------------
(1) Auteur de plusieurs ouvrages sur l’idéologie fasciste


_________________
« Je ne suis pas de ceux qui dénient, qui renient La bonté dans les mœurs de nos ancêtres. Mais l’homme de progrès est celui qui œuvre A trancher les jougs qui humilient notre dignité... » Matoub lounes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.AMAZIGH.FORUMACTIF.COM
 
16 mai, deux ans après les attentats...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #TMCweb3 #économie : Le #Cac40 recule après les #attentats , #tourisme et #luxe sous pression
» #TMCweb3 #économie : Après les attentats, #Bercy souhaite que la vie continue normalement
» #TMCweb3 : Prix « massacrés » et jours « explosifs », le #marketing fait profil bas après les #attentats
» #TMCweb3 #politique : Après les #attentats , 77% des Français veulent un gouvernement d'union nationale
» correction de la paie après émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh :: Forum général-
Sauter vers: