Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh

Defendre la cause amazigh et les droits du peuple berbere Autochton du nord afrique ... Tudert i Tmazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mr Fouad Laroui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thagrawla
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Mr Fouad Laroui   Lun 29 Mai - 7:45



Fouad Laroui : la haine, le racisme et beaucoup d'ignorance

Avec ses chroniques régulières sur les colonnes de Jeune Afrique l'Intelligent, l'écrivain Fouad Laroui a toujours fait montre d'un regard distancié et d'une prise de recul à toute épreuve. Je lui reconnais volontiers une capacité extraordinaire à manier l'ironie, parfois caustique reconnaissons-le, et un humour pour le moins décapant, mordant, incisif. Bref, un vrai régal que de le lire. Le personnage est tellement haut en couleur que je me suis fait un point d'honneur de lire, un jour, tous ses romans.



Mais depuis son papier du 30 avril 2006, intitulé: Berbères, Apaches et Nez-percés, cette image est devenue subitement brouillée, définitivement brumeuse. Il a suffi, si surprenant que cela puisse être, d'un courriel anodin d'un jeune amazigh résidant en Hollande pour qu'il sorte de ses gonds et nous révèle, sous un jour pour le moins hideux, sa vraie nature. Sa réaction disproportionnée, au vitriol, formulée certainement au quart de tour, sent, hélas!, le mépris, le racisme et la haine envers tout ce qui représente de loin ou de près l'amazighité.



En cela, il ne déroge pas vraiment aux réflexes irrationnels d'une certaine élite marocaine définitivement «conditionnée» à faire dans un antiamazighisme primaire à chaque fois qu'elle est confrontée à cette « fichue » problématique amazighe. C'est tout bonnement désespérant.

Je me permets donc de lui adresser, humblement, ces quelques remarques. Même si j'en ai beaucoup, je vais me contenter juste de celles-ci.

Monsieur Fouad Laroui,

Sans succomber à la violence verbeuse (comme vous), je tiens à vous dire ceci :

1 - Vous méprisez la tribu amazighe. Soit. C'est votre droit le plus absolu sauf que vous avez omis, sciemment ou involontairement, qu'elle a joué un rôle important dans la lutte récente contre le colonialisme. Les glorieuses épopées d'AKhttab, Moha Ou Hemmou, Ayt Atta, Ayt Baârman – ce dont je l'imagine vous êtes certainement fier-… ne seraient jamais possibles sans elle. Autant dire que le patriotisme marocain est essentiellement l'oeuvre de cet «horrible tribalisme» amazighe. Sauf que, chemin faisant, ce patriotisme a été «ravi», avec opportunisme, à coup de collusions et de compromissions de toutes sortes, par «vos» partis politiques arabo-citadins qui n'ont rien à envier à des tribus. Mais avec une caractéristique de taille : ces tribus, pardon, ces partis ont toujours prôné l'amazighophobie la plus ignoble, la plus infâme, à tel point qu'elle est carrément institutionnalisée, légitimée, pire banalisée. Ce qui se comprend. Il faut bien évidemment éliminer de la scène des concurrents on ne peut plus sérieux. Une stratégie qui a globalement bien pris.



2 - En fait de tribalisme et de clanisme, je pense que c'est l'hôpital qui se moque de la charité. Les Arabes dont vous vous réclamez à demi-mot sont imbattables sur ce terrain. Pour le savoir, il faut suivre de temps en temps l'actualité internationale et même nationale. Mais c'est vrai, c'est toujours la tribu de l'autre, surtout si elle est amazighe qui pue, qui empeste, qui nous insupporte. Mais la sienne propre, on ne la voit bizarrement presque jamais. Quitte à être redondant, il n'y a pas mieux qu'autre proverbe pour exprimer votre situation : un dromadaire ne voit jamais sa bosse.



3 - On n'a pas besoin de vous dire que vous détestez les Amazighs. Ça crève tellement les yeux. Comme cela vous invitez ceux qui vous en parlent d'aller faire cuire un œuf et même plusieurs. Votre arrogance vous aveugle à telle enseigne que vous décrétez unilatéralement qu'ils n'ont plus aucune existence. C'est quand même fort de la part d'un intellectuel de votre calibre. Les millions d'Amazighs ne sont donc, pour vous, que des fantômes. C'est vrai que politiquement ils ne pèsent rien. Mais rien non plus nous ne dit que cette situation va s'éterniser. Il faut donc vous attendre à des surprises désagréables.



4 - On sentait qu'il vous titille dès le début. Je veux parler du dahir sultanien du 16 mai de 1930. C'est ainsi qu'il s'appelle, officiellement. Je ne comprend pas pour quelle raison il faut impérativement et injustement lui accoler l'adjectif «berbère». Si ce n'est pour dénigrer encore et toujours les Amazighs. D'ailleurs, une question de bon sens, depuis quand les Amazighs promulguent des dahirs? Nous servir des mythes inénarrables en guise d'argument n'est pas très consistant. Au lieu de vous gargariser, fièrement, de vos élucubrations, je vous conseille quand même de jeter un coup d'œil dans ce satané dahir. Car je ne pense pas que vous ne l'ayez jamais lu. Pour cela, un simple clic sur votre ordinateur et vous l'aurez sous le nez. Et si vous voulez en outre toute la littérature qui l'a mis en charpie depuis belle lurette, vous ne serez que trop servi. Je suis sûr qu'après coup vous allez arrêter net de vous ridiculiser tout seul.



5 - Vous associez à dessein l'Arabe et la langue arabe à tout ce qui positif, c'est-à-dire à une civilisation on ne peut plus florissante, brillante... Ce que je ne conteste aucunement. Sauf que vous sous-entendez, avec indécence, que les Amazighs sont des barbares, des sauvages avec toute la panoplie habituelle de préjugés d'un autre âge. D'ailleurs, votre emploi excessif du qualificatif «berbère», qui nous a été donné à titre de rappel par les différents envahisseurs cupides et autres impérialistes aigris, en dit long sur vos intentions. Un compatriote qui se respecte devait normalement savoir que l'on ne se qualifie pas ainsi. Comme quoi on peut faire sienne la terminologie des colonialistes et même faire béatement et niaisement dans le «bushisme», sans le savoir. Cultivé que vous êtes, je pense quand même que vous en êtes tout à fait conscient.



6 - Vous ne manquez pas de culot en considérant les Amazighs comme un problème. Pour ma part, je ne pense pas qu'ils en sont un. S'il y en a un, c'est bien vous, et tous ceux de votre obédience, qui l'êtes. D'ailleurs, lorsqu'on vous entend, on invoque, avec ferveur, le Tout-Puissant pour qu'il vous guérisse. Car l'amazighophobie chez vous est quasiment pathologique. Vous n'êtes pas sans savoir qu'au Maroc et même dans toute l'Afrique du Nord, les Amazighs sont chez eux, sur leur terre, depuis la nuit des temps. Si cela ne vous plaît pas, vous n'avez qu'à vous prendre à vous-même. Et ce n'est pas vos coups de sang pathétiques, pitoyables qui vont les arrêter de s'affirmer, davantage. Il y a des mouvements de l'Histoire, s'ils sont mis en branle, personne ne saura jamais les arrêter. Même vous…

7 -Si la langue arabe est aussi belle et aussi souple que vous l'affirmez, pourquoi donc ne pas y écrire et y produire ? Chiche ! Je vous promets que si vous joignez le geste à la parole, je vais acheter tous vos ouvrages, sans exception. Parole d'un Amazigh toujours debout dans le pays de l'arganier, du thuya, du cactus, de l'olivier, du figuier, etc.


Signé : Lahsen Oulhadj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.AMAZIGH.FORUMACTIF.COM
hajar
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/05/2006

MessageSujet: hajar   Mar 30 Mai - 16:53

les berberes immoutassn oul achkou mlad iss hrchn oukou httakran ou3rab ouray irzm iminss...ah a ghassf lli radkiss inkr ichlhiyn koullou mafllassn izriin rad tid fiine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mr Fouad Laroui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ici mieux que la bas.......
» Une ecole de magie.
» scofil : frère de détenu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh :: Amazighophobie : Maroc , Algerie , Lybie , Siwa...-
Sauter vers: