Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh

Defendre la cause amazigh et les droits du peuple berbere Autochton du nord afrique ... Tudert i Tmazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Takfarinas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thagrawla
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Takfarinas   Dim 26 Juin - 13:33



Le nom de Takfarinas est étroitement associé à la Yal musique, cette harmonieuse synthèse des rythmes kabyles anciens et ceux de la musique internationale. En créant ce genre musical, l’enfant de Tixeraïne (village kabyle situé sur les hauteurs d’Alger) s’est fait d’abord fait une place singulière dans le paysage musical amazigh avant d’aborder le marché des "musique du monde".

Ayant déjà commencé à s’initier à l’art du ccna (chant) et de l’apprentissage des instruments musicaux traditionnels dès son jeune âge dans les ruelles "sonores" de Tixeraïne, il n’entre pleinement en scène qu’en 1979 en assurant la première partie du spectacle d’Idir à l’Olympia.

Sans attendre, il consacre cette réussite par la publication d’un album yebba rremman (les grenades sont mûres). En 1983, il fonde en compagnie de Boudjemaa Semaouni le groupe Agraw. Mais malgré le grand succès du groupe, Takfarinas, épris par le désir de jouer en solo, quitte Agraw et entame ainsi sa véritable carrière artistique. Par son parcours qui l’amène à embrasser toutes les rythmes modernes en vogue et à les intégrer à ceux du terroir, il apporte un nouveau souffle à la chanson amazighe. Il a essayé, à partir la recette traditionnelle de Yal (base rythmique de la chanson traditionnelle kabyle), à faire selon ses propres mots "des mélanges en ajoutant des épices d’aujourd’hui pour donner un peu le goût du monde d’aujourd’hui". Dans sa musique, les instruments traditionnels s’associent sans heurts aux autres empruntés à d’autres cultures et d’autres styles, en particulier à sa mandole à deux manches.

Son répertoire musical est riche et varié. Takfarinas chante l’amour, la femme, l’Algérie et son identité amazighe. Parmi la dizaine d’albums à son actif, on citera Yebba rremman en 1979, Way telha et Arrac en 1986, Yal en 1999 et Quartier Tixeraïne en 2001. Ce dernier album est une compilation de titres choisis parmi ses albums déjà parus, dont certains revus et métamorphosés. Quartier Tixeraïne résument vingt ans d’aventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.AMAZIGH.FORUMACTIF.COM
 
Takfarinas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Takfarinas raconte Michael Jackson
» une chanson sur l'Equipe Nationale, signé TAKFARINAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agraw.Tk :: Portail De La Diaspora Amazigh :: Azawan - Musique - Music-
Sauter vers: